IN VIVO
pratique somatique en milieu sauvage

19858773_10154833873112921_866515209_n.jpg
in vivo 2016.jpg
Photo-0213.jpg
19832633_10154833869207921_1574882362_n.jpg
20220619_134034.jpg

In  Vivo signifie : au sein du vivant. Depuis 2012, tout d'abord dans les Pyrénéée orientales, puis dans le Jura, maintenant dans les Cévennes,  les stages In Vivo tissent un continuum duquel  émerge une pratique autre . En vivant nos corps et notre recherche somatique en milieu sauvage, une porte s'ouvre sur notre animalité, sur nos couches profondes et sous-jacentes à notre être social.  Le toucher et les autres sens y trouvent un incroyable terreau d'apprentissage pour se développer et exprimer tout leur potentiels,  bien davantage qu'en studio. Il en va de même sur la question de la libre expression, du désir, du sensuel et du plaisir. 

Le Body-Mind Centering accompagne cette rencontre avec mère nature , via les système sources, les schème de développement , les mouvements cellulaires et fluides , et grâce à l'affinement de l'organisation de notre système nerveux en de tels lieux .

 

Nous buvons ici à la source et restaurons du lien avec nos origines . La pratique eco-somatique se fait acte de foi et rendez-vous avec  le temple du sacré. Particularité aussi, la discipline du mouvement authentique fait partie intégrante de cette recherche, qui nous permet d'autoriser la transparence et l'expressivité du corps-esprit, et d'affiner un regard témoin , incluant la présence du grand témoin tout autour.

 

Inspiré par les explorations d'Anna Halprin  au coeur de la nature, nous nous éprouvons fait de terre, d’air, d’eau et de lumière. Nous sommes le vivant, prolongement du dedans dehors, et du dehors dedans. Nul n'est centre, et chacun a une place.  Entre la chair de l’homme et la chair du monde, nulle rupture, mais une continuité sensorielle de chaque instant. Ouvrant le passage à l' ancien savoir qui nous habite, à une danse d'avant le langage, d'avant la première phrase, peut émerger une danse offrande,  un  corps hommage , un médecine originelle, un duo intime avec notre condition d'être vivant, dont le cycle de  vie et de  mort fait partie.

 

T E M O I G N A G E S

Comme une graine, je me suis implantée ; incorporée, là, nue, avec, vivante.
Je respire le confort et la sécurité d’un nid accueillant sur une terre bienveillante.
Je sens que je n’ai nul besoin de faire ma place, elle m’est offerte dans le végétal, minéral, animal.
Je donne et reçois, bougeur et témoin, invitée par une eau  en permanente circulation.
J’ouvre mes membranes à la lumière.
Je bouge au rythme de l’air.
Je suis à l’œuvre d’un battement de cœur.
Je ne suis jamais seule.
J’exprime mains, pieds, bouche, sexe, expressions de lointains horizons.
L’humain humus m’amuse.
Silence profond.
Je suis, là, nue, avec, vivante.

Au coeur de la rivière demeure,  jaillissent des grands hêtres, troncs érigés à l'infini, capteurs des vents, puisant parmi les roches éponges et joyeuses.

A partir de cet instant, se raccordant à la confiance en l'Homme, des esquisses d'Elfes au regard pur se muent au rythme des étoiles In Vivo

  • Vas, vis,meurs et deviens !

    D’aussi loin que tu te souviennes, retourne à la fin

    juste avant le commencement

    là où il n’y a pas de mots.

    Vas, vis,meurs et deviens ! D’aussi près que tu te rappelles, retourne au creux

    à la terre aux rochers

    aux feuilles qui crissent sous tes pieds.

    Vas, vis, meurs et deviens !

    D’aussi loin que tu te murmures, laisse échapper les cris

    les pleurs les gémissements les pépillements les frétillements

    Vas, vis, meurs et deviens !

    les frôlements les grincements le doux et le brûlant

    Vas, vis, meurs et deviens !

    nue debout effondrée

    Vas, vis, meurs et deviens !

    froid rugueux tendre chaleureux

    Vas, vis, meurs et deviens !

    Et hurle, Hurle toute la vie en toi

    Toute la beauté en toi

    Tout l’amour en toi

    Tout le monde en toi

    Vas, vis, meurs et deviens !

    Assieds toi,Écoute, Respire,

    Et aime !

    Aime encore et encore

    Aime à n’en plus finir

    A tout anéantir

    Ce qui et toi

    Ce qui est moi

    Vas, vis meurs et deviens !

    Jusqu’à l’effacement

    Jusqu’à te fondre

    Jusqu’à n’être plus personne

    Jusqu’à te perdre

    Et renaître